Institut Français de la Mode

1 décembre 2023

Nous avons eu le plaisir d’organiser trois événements consécutifs pour l’Institut français de la mode. Des événements aux concepts scénographiques et culinaires différents, au cœur de la magnifique galerie Gismondi, rue Royale dans le 8e arrondissement. 

 

 

Deux de ces événements ont été organisés dans le cadre d’une semaine “découverte des maisons de luxe à Paris”. A l’occasion, l’IFM accueillait deux groupes de personnes en formation, dans la prestigieuse institution d’enseignement supérieur de la mode et du design, venues du Moyen Orient. L’IFM joue un rôle essentiel en tant que centre de recherche et d’innovation dans le domaine de la mode depuis 1986. Il collabore étroitement avec des entreprises de renom, des marques internationales et des institutions pour promouvoir l’innovation et la durabilité. Conscient des défis environnementaux et sociaux auxquels l’industrie est confrontée, l’IFM s’engage activement à promouvoir des pratiques durables et responsables. Grâce à son engagement envers l’excellence, l’IFM est considéré comme l’une des principales institutions de mode au niveau mondial, formant les futurs leaders et innovateurs de l’industrie de la mode.

 

 

 

Nos cocktails dînatoires avaient pour objectif de faire de la galerie Gismondi un lieu de découverte artistique, en plein cœur de la capitale française. Chaque soirée a débuté par un workshop avec l’artiste Aurès Vettier, un pionnier de l’art génératif qui repousse les limites de l’imagination grâce aux intelligences artificielles. Aurès Vettier, de son vrai nom Paul Mouginot, travaille avec les algorithmes mais aussi les métiers d’art, ce qui lui permet de faire beaucoup d’aller retours entre l’espace numérique et l’espace réel. Il explore les possibilités créatives et se considère comme un véritable chercheur qui est loin de réinventer ce qui existe déjà. Il propose de la nouveauté et utilise de nouvelles techniques, un nouveau discours et de nouvelles formes artistiques. 

A l’image de l’IFM et d’Aurès Vettier, nous sommes soucieux d’intégrer le principe de durabilité dans nos actions, de constamment inventer de nouvelles façons de réunir. A l’occasion de ces événements, nous avons collaboré avec Mudita, deux femmes traiteurs dont la cuisine est artisanale, saine, gourmande et créative et qui encouragent les circuits courts et l’utilisation des produits de saison. Les deux femmes partagent le goût du beau et du bon et promettent des tablées pleines de festivité et de convivialité. Nous avons eu la chance de déguster des mets originaux et délicieux : bouchées de chocolats, fruits secs et noix, brioches aux pommes, sandwichs pesto de mâche, graines et pommes vertes ou encore salades de champignons furent follement appréciés des convives. 

 

 

 

 

La cuisine artisanale est étroitement liée aux arts de vivre auxquels nous sommes très attachés. Elle s’inscrit dans une approche globale de la vie qui valorise la qualité, l’authenticité et la convivialité, ce reflètent complètement l’identité et les valeurs que nous défendons.

La cuisine artisanale s’intègre parfaitement dans notre vision, car elle privilégie les méthodes traditionnelles de préparation des aliments, souvent transmises de génération en génération et met en avant des savoir-faire spécifiques. La cuisine artisanale et les arts de vivre valorisent également le plaisir de la table. Par ailleurs, la préparation artisanale des aliments prend du temps et demande de l’attention, ce qui contribue à créer des moments de partage et de dégustation qui renforcent les liens sociaux. Ces pratiques culinaires favorisent l’appréciation des saveurs authentiques, des produits de qualité et de l’expérience sensorielle globale.

Cet événement a véritablement permis de mettre en avant une philosophie commune axée sur la qualité, l’authenticité et la convivialité.

 

 

 

L’Institut Français de la Mode nous a accordé sa confiance pour son projet, quand nous occupons nous du vôtre ?